Saint Joseph Loudéac | Travail au CDI
Saint Joseph Loudéac | BTS Commerce International
Saint Joseph Loudéac | Enregistrement en musique
Saint Joseph Loudéac | Laboratoire de langue

Historique

St JOSEPH Loudéac , Mais c’est toute une histoire !

1832 – 1923

  • A la demande des Abbés Le Mercier auprès de Jean-Marie de La Mennais, deux frères furent envoyés à Loudéac avec le Frère Eucher comme Directeur. Nous sommes en 1832 : les frères de Ploërmel « arrivent » à Loudéac !
  • Les premières années, l’école a connu les difficultés inhérentes à son démarrage : déménagements successifs, finances, cohabitation ! …. Puis à partir de 1890 commencèrent les relations conflictuelles avec les gouvernements de l’époque … Mais c’est aussi pour cette raison qu’un premier bâtiment sortira de terre en 1891 :« l’Ecole St Joseph ouvrait ses portes avec un internat » …sur un terrain appartenant à la famille Malivel – bien connue à Loudéac – . C’était la première construction d’importance de cet ensemble scolaire conséquent que nous connaissons aujourd’hui.
  • Comme partout en France, la période de séparation de l’Eglise et de l’Etat fut vécue assez douloureusement à Loudéac mais ce que l’on continuera d’appeler « le Pensionnat St Joseph » perdurera au fil des ans et 1923 verra même la création d’un cours supérieur préparant au brevet élémentaire.

1942

  • L’armée d’occupation réquisitionna l’école, en partie en 1941 , puis en totalité en 1942 et St Joseph dut encore déménager !
    Une anecdote maintes fois relatée mais non authentifiée rappellera ces moments difficiles…« Les soldats allemands jouant au foot durant la récréation devant des enfants devenus simples spectateurs ! Une récréation c’est aussi, pour des garçons, « taper dans un ballon ! » Un frère, excédé, au sifflet strident, arrêta la partie « allemande » et fit entrer sur le « terrain » les élèves présents…Même en période d’occupation …..L’arbitre de football est le seul maître !

1953 – 1974

  • 1953 ! Petit détail non négligeable … Les Frères du district de St Corentin prenaient en charge l’établissement et les finistériens « débarquèrent » à Loudéac … Ils allaient y demeurer jusqu’en 1974.
  • Et en 1957 les locaux étant devenus trop petits, un second bâtiment « appelé » du non du directeur « Bâtiment Bodigoux » allait donner définitivement la façade de ST Joseph devenu cours complémentaire au fil des années.
  • 1974– Le cours complémentaire devient C.E.S.
  • Le regroupement des classes s’opère avec St Anne, la mixité s’installe, les classes primaires s’exilent au « Pavillon ». L’esprit de mai 68 a bien facilité les choses !
  • Du PRIMAIRE AU SECONDAIRE : une autre approche intellectuelle- administrative une autre vision de l’établissement : cette fin du 20ème siècle verra alors la mise en place du collège secondaire de ses annexes et la restructuration du groupe scolaire lui-même.
  • Le contexte économique et démographique loudéacien va permettre enfin d’aller encore plus loin ! La création d’un lycée d’enseignement général est alors envisagée malgré quelques réticences notoires de l’enseignement catholique centre Bretagne !

1978 -1990

  • 1978-1980 : décidée en 1978, l’année 1980 voit s’achever la construction d’un nouvel ensemble destiné au second cycle et dans le même mouvement deux salles de sport et l’aménagement du terrain de sport ! Mais il est dit que ce n’est pas terminé… Nouveau chef d’établissement, nouveaux projets : St Jo continue sur sa lancée…

1990 – à nos jours

  • Amorcées depuis 1987, les démarches aboutissent en 1990 : une section de BTS commerce international est autorisée et la première promotion arrive en septembre « le lycée St Joseph passe la vitesse supérieure» titre la presse locale ! Le lycée va « accueillir » les étudiants, en attendant un nouveau bâtiment qui leur sera dédié Bvd Victor Etienne dix huit mois plus tard ! Dynamisme des « Frères de Ploërmel » ?

Prises de risque des laïcs dans les diverses associations cogérant le groupe scolaire ? C’est un peu tout cela l’histoire de ST JO.

  • Mais la vie continue … Ces premières années du 21ème siècle verront la nécessité de restaurer entièrement les bâtiments d’origine, devenus bâtiments administratifs enfin un peu plus opérationnels !
  • Et c’est maintenant le tour du lycée…
M.H. 14.112012 – réf. archives de l’établissement.

 

FaceBook Flux RSS